Évènements

Présentation des thématiques

Partager sur

Les journées annuelles 2024 du PPR Autonomie visent à favoriser l’interconnaissance et les échanges scientifiques entre les chercheuses et chercheurs des différents projets lauréats du PPR Autonomie. Elles permettront également d’ouvrir des perspectives internationales sur l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées, grâce à la présence de chercheuses et chercheurs européens spécialement invités pour l’occasion. Enfin, elles impliqueront activement les membres du Conseil scientifique du programme de recherche.

Se déroulant en langue anglaise, ces journées alterneront entre des plénières de présentations des projets lauréats et des ateliers autour de thématiques transversales dont seront tirés des documents de synthèse.

Les différents projets lauréats du PPR Autonomie ont en commun de privilégier l’étude des dimensions collectives (sociales, politiques, économiques, populationnelles) du handicap et du grand âge. Cependant, le concept d’autonomie fait l’objet de définitions et d’usages variables, tant entre consortia qu’au sein des équipes elles-mêmes : c’est une notion très discutée alors même qu’elle est centrale.

Comment structurer et animer un champ de recherche autour d’un terme si fluctuant et aux usages parfois même remis en question ?

Les ateliers portant sur cette thématique visent à mettre en discussion la diversité des approches de la notion d’autonomie afin d’identifier les points de convergence et les points de tension possibles entre projets lauréats. Afin d’enrichir les échanges, ces approches seront croisées avec celles qui privilégient la notion de care,  ou avec les travaux de recherche mobilisant le concept d’autonomie dans d’autres champs que ceux du handicap et du vieillissement (éducation, santé mentale, parentalité, etc.)

France 2030 a pour objectif de financer des projets scientifiques permettant notamment de faire face aux défis sociaux, sanitaires et économiques actuels et à venir. Financé dans le cadre de ce programme d’investissement de l’État, le PPR Autonomie ambitionne, par la production de connaissances nouvelles et son dispositif d’animation, de contribuer au débat public.

Les ateliers abordant cette thématique seront l’occasion d’échanger sur des expériences passées ou en cours et de recenser les types de pratiques de transfert des savoirs. Il s’agira notamment de présenter les différentes actions prévues pour renforcer les liens science-société dans chaque projet, et les enjeux que cela peut soulever.

Le PPR Autonomie réunit autour de questions de recherche communes une grande diversité de disciplines des sciences humaines et sociales, des sciences de l’ingénieur et des sciences médicales. Les ateliers portant sur cette thématique interrogeront la façon dont ces disciplines peuvent travailler ensemble afin de s’enrichir mutuellement – en amont ou en aval des recherches, sur le plan analytique ou empirique.

Comment aller plus loin dans la collaboration entre disciplines, aller au-delà de la seule juxtaposition des méthodes de recherche pour favoriser les démarches intégrées ?

Les échanges seront l’occasion de témoigner d’expériences de recherche pluridisciplinaires (passées ou en cours) et d’y identifier les conditions favorables ainsi que les obstacles éventuels à la fabrique de l’interdisciplinarité.

Les projets lauréats s’appuient, pour la plupart, selon des modalités et des niveaux d’implication variables, sur la mobilisation de parties-prenantes (fédérations de professionnels du champ, associations de personnes concernées, administrations publiques locales, etc.).

Comment impliquer au mieux ces parties-prenantes dans les travaux de recherche ? Comment définir leur place, identifier leur rôle et, une fois l’enquête menée, rendre compte auprès d’elles du travail accompli ?

Les ateliers abordant cette thématique permettront de mettre en lumière les différents types de questions (épistémologiques, méthodologiques, éthiques, etc.) que posent les démarches de co-construction des recherches, ainsi que les difficultés qui leur sont propres.

Informations pratiques

Partager sur

Informations générales

Quand ? Les 10 et 11 octobre 2024.

Évènement ouvert aux chercheuses et chercheuses impliqués dans les projet lauréats, sur inscription préalable.

Modalités de participation : en présentiel, au centre des colloques du Campus Condorcet, Place du Front Populaire, Aubervilliers, 93300. Accès métro 12, station Front populaire, sortie 2. Pour en savoir plus sur les modalités d’accès, consulter la page Venir au Campus sur le site du Campus Condorcet.

Échanges en anglais.

Prise en compte des besoins de mise en accessibilité de l’évènement au moment de l’inscription.

S’inscrire à l’évènement (obligatoire).

9h-9h30 : Ouverture

9h30-11h : Ateliers parallèles #1 – Regards croisés sur le concept d’autonomie dans le champ du grand âge et du handicap

11h-11h30 : Pause

11h30- 12h15 : Séance plénière – Présentation des projets KAPPA, Aurelia, COMPAC et PRESPOL

12h15- 14h : Déjeuner

14h-15h : Séance plénière – Présentation des projets AUVI, AtOrI, Models of Autonomy et HILAUSENIORS

15h-16h30 : Ateliers parallèles #2 – Les impacts sociaux des recherches en SHS : le passage de la recherche à l’action 

15h30-16h : Pause

16h-17h30 : Séance plénière – Présentation des projets Pre.S.Age, LivACT et INNOVCARE

18h-19h 30 : Cocktail

9h-9h30 : Ouverture de la journée (Marie Gaille, dir. INSHS)

9h30-11h: Ateliers parallèles #3 – De la pluridisciplinarité à l’interdisciplinarité : quels chemins pour y parvenir dans le domaine de l’autonomie ?

11h-11h30 : Pause

11h30-13h : Ateliers #4 – Comment co-construire avec les parties prenantes et les personnes concernées ?

13h- 14h30 : Déjeuner (optionnel)

14h30-15h : Clôture des journées (optionnel)

Déroulé des ateliers

Chaque thématique sera abordée dans deux ateliers qui se dérouleront en parallèle. Ils ont pour but de faire dialoguer des représentants de chaque consortium lauréat avec un chercheur étranger ainsi qu’avec un membre du Conseil scientifique du PPR Autonomie.

Chaque atelier sera structuré comme suit :

  • Présentations liminaires ;
  • Deux interventions sur la thématique de l’atelier, assurées par les représentants de deux projets lauréats (identifiés en amont au sein des équipes scientifiques)
  • Discussions de l’ensemble des participants de l’atelier.

Animation et modération des échanges assurée par le membre du Conseil scientifique présent lors de l’ateleir.

Découvrir les intervenants et intervenantes

Partager sur

[en cours de complétion]

Photographie d'Alison Bowes. Assise dans un fauteuil jaune, cheveux mi-longs, lunettes rectangulaires, elle porte une veste de costume noire. Elle sourit à l'objectif.

Alison Bowes

Sociologue, doyenne du département des sciences sociales, professeur à l’université de Stirling.

Ses travaux portent sur les services dédiés aux personnes âgées et aux minorités ethniques. Elle coordonne notamment des projets de recherches sur l’habitat, les activités physiques et le design dédiés aux personnes âgées atteintes de démence.

Photographie en noir et blanc de Vincent Caradec. Prise en contre-plongée, la photographie montre le chercheur en train d'écouter, les mains jointes devant son menton. Cheveux courts, il porte des lunettes, une montre et un t-shirt foncé.

Vincent Caradec

Sociologue, professeur des universités à l’université de Lille, membre du Conseil scientifique du PPR Autonomie.

Ses travaux portent sur la population âgée et s’inscrivent dans le champ de la sociologie de la vieillesse. Il a contribué à la recherche sur la sociologie des modes de vie à la retraite, sur le processus et sur les expériences du vieillissement (transitions biographiques et changement plus diffus, épreuve du vieillir). Il s’implique activement dans l’encadrement de travaux de thèses et dans l’animation et la structuration de son champ de recherche. Il se tourne à présent vers des recherches sur la maladie d’Alzheimer, sur la place de l’âge dans les sociétés contemporaines, et entend également s’intéresser au champ du handicap.

Jon Glasby

Spécialiste du travail social, professeur à l’université de Birmingham, directeur du Centre IMPACT (Improving Adult Care Together) pour l’implémentation de la recherche sur les politiques publiques à destination des adultes.

Il travaille conjointement sur les politiques sociales et les politiques de santé publique.

Photographie d'Agnès Gramain. Cheveux gris attachés, lunettes rondes et t-shirt rose, elle sourit à l'objectif.

Agnès Gramain

Économiste, professeure à l’université de Lorraine, membre du Conseil scientifique du PPR Autonomie.

Elle travaille principalement sur la protection sociale en lien avec la santé, le vieillissement et les soins de long terme.

Photographie de Kate Hamblin. Cheveux blond platine coupés au carré, portant un t-shirt vert et bleu, elle sourit à l'objectif.

Kate Hamblin

Chercheuse en sciences sociales à l’université de Sheffield, membre du Centre de recherche IMPACT (Improving Adult Care Together).

Ses travaux portent notamment sur le rôle des technologies dans la prise en charge des personnes âgées requérant des soins complexes, sur l’équilibre entre le travail de soin des aidants et celui des professionnels, et sur l’emploi des personnes âgées.

Photographie de Teppo Krögger. En chemise blanche et veste noir, il pose son menton sur ses mains jointes et regarde l'objectif en souriant.

Teppo Krögger

Professeur de Politiques publiques et de Politiques sociales à l’université de Jyväskylä (Finlande), directeur du Centre of Excellence in Research on Ageing and Care (CoE AgeCare).

Dans ses travaux, il analyse les politiques de soin locales et globales, et développe des approches comparatistes. Il a notamment étudié les politiques sociales à destination des personnes âgées, les modalités d’intégration des soins formels et informels ou encore les conditions de travail dans le secteur du soin aux personnes. Il mobilise des approches de gérontologie sociale, de disability studies, de sociologie de la famille et d’études de la gouvernance.

Photographie de Nicolas Marquis. Cheveux blonds courts, légère barbe, il sourit à la caméra. Il porte un pull gris et pose devant une bibliothèque.

Nicolas Marquis

Membre du Conseil scientifique du PPR Autonomie. Professeur de sociologie et de méthodologie quantitative à l’UCLouvain Saint-Louis Bruxelles, codirecteur du Centre d’anthropologie, sociologie, psychologie – études et recherches (CASPER).

Ses thématiques de recherche portent notamment sur la notion d’autonomie comme configuration de valeurs mobilisée dans différentes sphères de l’action publique. Plus particulièrement, il explore ce sujet dans le champ de la santé mentale, du développement personnel et de la psychiatrie. Il est le promoteur du projet AutonomiCap, “L’autonomie à l’épreuve du handicap, le handicap à l’épreuve de l’autonomie”.

Photographie de Robin Miller. Cheveux coupé très courts, portant une chemise bleu pale, il sourit à la caméra.

Robin Miller

Spécialiste des politiques sociales et des politiques de santé, professeur à l’université de Birmingham.

Ses travaux portent principalement sur les nouveaux modèles de politiques publiques pour la mise en œuvre des soins de bases et les soins intégrés, le management dans les secteurs de la santé et du travail social, ou encore l’évaluation des politiques et programmes publiques.

Photo de Claude Martin

Claude Martin

Sociologue, directeur de recherche émérite au CNRS, Président du Conseil scientifique du PPR Autonomie.

Ses travaux de recherche articulent sociologie de la famille et des politiques sociales.

Photographie de Judith Phillips. Cheveux coupés au carré et lunette rectangulaires, elle porte une veste de costume bleu foncé. Elle sourit à l'objectif.

Judith Phillips

Vice-présidente des recherches à l’université de Stirling, professeure de gérontologie et directrice de recherche du Healthy Ageing Challenge.

Elle étudie les aspects sociaux, comportementaux et environnementaux du vieillissement. Formée en sociologie, elle s’intéresse au travail de soin formel et informel ainsi qu’aux enjeux d’innovation sociale. Elle a également contribué  à la recherche sur l’application des sciences sociales et à l’intégration des perspectives des sciences sociales en sciences de l’ingénieur et en médecine.

Dario Spini

Psychologue social, professeur à l’université de Lausanne et membre du LIVES (Swiss Centre of Expertise in Life Course Research).

Ses recherches portent sur la vulnérabilité et les processus psychosociaux de régulation du bien-être, sur la vulnérabilité collective et les représentations sociales normatives. Il est impliqué dans différents projets interdisciplinaires sur les parcours de vie.

Photographie de Lina Van Aerschot. Cheveux courts blonds foncés, elle porte un t-shirt blanc, une veste en cuir noir et une écharpe violette. Elle sourit à l'objectif.

Lina Van Aerschot

Chercheuse en sociologie à l’université de Jyväskylä (Finlande), spécialiste des politiques publiques.

Elle a notamment travaillé sur des questions de durabilité du soin dans l’aide à la démence par les proches aidants, sur le soin et le déficit de soins dans les situations de pauvreté, ou encore sur la pénibilité des emplois dans le secteur du soin.

Photographie de Florence Weber. Devant une bibliothèque, elle pose de trois quarts en souriant à l'objectif. Cheveux courts, elle porte des lunettes et une chemise vert foncé.

Florence Weber

Sociologue, professeur des universités à l’ENS-PLS, rattachée au Centre Maurice Halbwachs, membre du Conseil scientifique du PPR Autonomie.

Ses principaux axes de recherche portent sur les politiques sociales du handicap et de la dépendance, les troubles psychiques, l’économie domestique et l’histoire des sciences sociales. Elle codirige l’axe de recherche “Inégalités et Solidarités” (INES).

Photographie de Sue Yeandle. Devant un jardin ensoleillé, elle porte un gilet noir et un t-shirt avec des motifs imprimés. Cheveux gris courts et lunettes rondes, elle sourit à l'objectif.

Sue Yeandle

Professeure de sociologie à l’université de Sheffield, directrice du Centre for International Research on Care Labour and Equalities (CIRCLE).

Elle travaille sur les interactions entre le travail et le soin, sur la façon dont les politiques sociales et les politiques pour l’emploi impactent les soignants, et sur le rôle de la technologie dans le soutien aux personnes âgées, aux personnes handicapées et à leurs soignants.

Flyer "Journées annuelles 2024 du PPR Autonomie - Un échange avec la recherche européenne, 10 et 11 octobre 2024, Centre des colloques, Campus Condorcet, Aubervilliers, 93300. Logo : CNRS, PPR Autonomie. Visuel : carte de l'Europe en bleu foncé, éclairée par un faisceau dégradé du jaune au vert.