Vie affective, intimité, désir et sexualité des personnes âgées

Image illustrative avec en texte "Recherche sur le vieillissement, janvier 2024, Vie affective, intimité, désir et sexualité".
12 février 2024 | Résultats de recherche

Dans ce numéro de janvier de la lettre de recherche sur le vieillissement, on apprends que les relations intimes, le désir, les pratiques sexuelles des personnes âgées font l’objet de travaux de recherches de plus en plus nombreux et variés. Les contributions présentées ici montrent l’intérêt d’analyser l’évolution des pratiques de la sexualité passée la soixantaine et leur changement au fil des générations, mettant en lumière leur diversité. Ces travaux montrent que les pratiques aux âges élevés s’inscrivent à la fois dans un parcours de vie sexuelle et dans des dynamiques sociales qui caractérisent chaque génération : elles participent et font écho à l’évolution des formes de conjugalité et de relations hors couple. Ces travaux plaident ainsi pour ne pas laisser de côté ces âges de la vie, ni dans l’analyse des pratiques sexuelles, ni lorsque la sexualité est appréhendée comme une composante du bien-être.

La fabrique de l’inclusion numérique des personnes âgées

1ère de couverture de la Revue des sciences sociales, avec le titre "La fabrique de l'inclusion numérique des personnes âgées"
29 janvier 2024 | Résultats de recherche

Coordonné par Géraldine Goulinet-Fité, Christophe Humbert et Hervé Levilain, ce dossier thématique de la Revue des sciences sociales s’intéresse à la relation qu’entretiennent les personnes âgées avec la technologie et met en perspective les effets de l’expansion du numérique dans nos vies. Un dossier qui déconstruit la supposée technophobie ou incompétence numérique des seniors tout en ouvrant de nombreuses pistes de réflexion sur une inclusion numérique appelée à rester durablement un enjeu de politique publiques dans nos sociétés vieillissantes.

Figurez-vous que… Une figure et 300 mots

21 décembre 2023 | Résultats de recherche

Figurez-vous que plus les personnes âgées de plus de 60 ans ont des limitations fonctionnelles, moins elles réalisent les activités quotidiennes seules et sans difficulté, certes, mais on constate des variation selon leur environnement de vie. Dans des environnements caractérisés par des trottoirs de mauvaise qualité ou l’absence de bancs, les personnes réalisent encore ces activités seules, mais plus souvent avec des difficultés ; dans ceux caractérisés par des escaliers pour sortir de chez soi et une faible diversité de commerces alimentaires dans la commune, les personnes sont plus souvent aidées (même si cela n’est plus vrai lorsque le nombre de limitations est élevé). En savoir plus avec Caroline Laborde, socio-épidémiologiste à l’ORS Ile-de-France.

Améliorer les soins en Ehpad : quel impact de l’intervention des équipes d’Hospitalisation à domicile (HAD) ?

Logo où il est écrit en jaune sur fond rouge (bulle) : Question d'économie de la santé
18 décembre 2023 | Résultats de recherche

Anne Penneau et Seynep Or, économistes à l’IRDES, montrent que l’intervention des équipes d’HAD permet de réduire les hospitalisations classiques, le recours aux urgences non suivies d’hospitalisation, et d’augmenter le recours aux soins palliatifs en fin de vie, tout en réduisant les dépenses hospitalières totales. Dans l’ensemble, l’HAD contribue donc à l’amélioration de la qualité de prise en charge des résidents en Ehpad. Pourtant, l’intervention d’équipes hospitalières pose des questions d’équité d’accès aux soins car l’offre d’HAD n’est pas accessible à tous les établissements, ni même à tous les résidents d’un même établissement. Ces résultats appellent à interroger le financement des Ehpad pour leur permettre d’assurer les compétences internes nécessaires, tout en poursuivant la coordination avec les équipes d’HAD afin de répondre à l’ensemble des besoins de soins sanitaires, médico-sociaux et sociaux des résidents.

Figurez-vous que… Une figure et 300 mots

Schéma résumant le résultat de recherche accessible en version texte en cliquant sur "En savoir plus".
27 novembre 2023 | Résultats de recherche

Figurez-vous qu’en démêlant les effets causaux, on montre que l’aide informelle reçue à domicile ne retarde pas nécessairement l’entrée en institution. En savoir plus avec Marianne Tenand et Julien Bergeot, économistes.

Perte d’autonomie : quels besoins et quels coûts pour accompagner le virage domiciliaire ?

Dessin au crayon noir sur fond bleu d'un homme debout de dos avec une canne tenue par une femme, habillée comme une aide soignante.
23 novembre 2023 | Résultats de recherche

Dans le contexte de la transition démographique, la question des besoins d’accompagnement – et de leur financement – des personnes âgées se pose. Pauline Mandras, économiste à l’Institut des politiques publiques (IPP) propose dans cette note plusieurs scénarios d’évolution des dépenses publiques de prise en charge de la perte d’autonomie et estime les effectifs d’aides professionnelles nécessaires à l’accompagnement des personnes âgées d’ici à 2040, dans trois différents lieux de vie. A lire sans attendre !

Travailleurs handicapés : perception des risques, santé au travail et parcours professionnels

Logo de la FIRAH
20 novembre 2023 | Résultats de recherche

En cette semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées, découvrez les résultats de cette recherche qui, en éclairant les trajectoires de handicap des personnes, vise à comprendre les stratégies mises en place par les travailleurs handicapés pour s’insérer et travailler malgré les difficultés liées à leur situation et le stigmate qui peut en découler. Au programme : une BD, des vidéos, une synthèse de la recherche et un rapport scientifique complet !

Diversification des métiers de l’aide et de l’accompagnement : entre reconnaissance et invisibilité

Logo de Gérontologie et Société
9 novembre 2023 | Résultats de recherche

Ce numéro thématique étudie l’ensemble des professionnelles de la vieillesse, qu’il s’agisse ou non de personnel soignant. Il réunit des travaux de recherches s’intéressant à différentes professionnelles et bénévoles et à leurs pratiques. En examinant comment ces divers corps de métiers accompagnent la vieillesse, les textes proposés portent une attention particulière à la porosité des frontières professionnelles ou « quasi professionnelles », à l’émergence de nouveaux métiers et aux modalités de collaboration qui se négocient sur le terrain.